Actualités

Intervention sur LCP concernant la baisse du déficit de la France

Aujourd’hui sur LCP avant la séance de questions au gouvernement, j’ai donné mon analyse sur la baisse du déficit public qui devrait se situer à 2,6% du produit intérieur brut à fin 2017. Ce chiffre isolé est une amélioration de notre situation, pourtant  cette baisse est un trompe l’œil car il faut tenir compte des autres indicateurs : augmentation de la dette au delà de 97%, hausse des prélèvements obligatoires à 45,5% de la richesse produite et surtout progression des dépenses publiques  de 2,5 %. De plus il faut aussi tenir compte de la moyenne des déficits publics dans la zone euro qui se situe à 0,9 %.

En conclusion, il reste encore à cette majorité à faire des efforts car cette embellie est conjoncturelle, elle s’explique par une augmentation des recettes de 45 Mds.

Rencontre avec les élèves de la classe de CM1/CM2 de Loulle

Lundi matin, je suis venue rencontrer les élèves de la classe de CM1/CM2 du groupe scolaire du plateau de Loulle qui participent cette année au Parlement des enfants.
Un temps d’échanges intéressant pour expliquer le fonctionnement de l’Assemblée Nationale, le rôle du Député, l’élaboration d’une loi et répondre à leurs nombreuses questions naturelles et spontanées.
Ces élèves vont désormais travailler à élaborer une proposition de loi sur le thème de la protection de la biodiversité, sujet éminemment d’actualité dans nos massifs forestiers qui connaissent de sérieuses mutations.
J’ai beaucoup apprécié la qualité de nos échanges et l’intérêt manifesté par ces futurs citoyens.

Visite de la MDPH de Lons le Saunier

Le gouvernement a engagé une mission afin de simplifier le parcours administratif des personnes en situation de handicap. Afin d’anticiper les conclusions de cette étude, et de préparer le texte à suivre à l’Assemblée Nationale, j’ai souhaité rencontrer le personnel de la Maison des Personnes Handicapées (MDPH) de Lons le Saunier. J’étais donc jeudi dernier dans les locaux de cette structure placée sous la tutelle administrative et financière du conseil départemental du Jura afin d’écouter leurs propositions.

Intervention à l'APCE au sujet de la mise en place d’un revenu de citoyenneté de base

Intervention concernant une convention européenne sur la profession d'avocat à l'APCE

Madame la Rapporteure,
Chers collègues,

Dans sa résolution relative à l’anniversaire de la déclaration des droits de l’homme, la Fédération des Barreaux d’Europe, en novembre dernier, a réaffirmé « son attachement à la responsabilité sociétale de l’avocat en raison de (…) sa contribution aux droits humains et sociaux, qui sont au cœur de sa mission de défense ».

Ces propos résument parfaitement l’enjeu de notre débat d’aujourd’hui. La réflexion sur une convention européenne sur la profession d’avocat est ainsi fondamentale, surtout lorsqu’on constate la difficile condition des avocats dans trop de pays de notre grande Europe. C’est une belle initiative et nous devons la voter sans hésitation. Cependant, nous devons nous interroger de manière plus large sur ce qui crée ces atteintes à la profession d’avocat. Soyons clairs : c’est parce que l’État de droit est bafoué dans tous ses aspects que les droits des avocats sont touchés. C’est parce que l’indépendance de la justice et le droit fondamental à un procès équitable, pourtant clef de voute de notre Convention européenne des droits de l’homme, sont inexistants que l’accès à un avocat ou sa capacité réelle de défendre son client disparaissent.

Bien entendu, nous parlons là de pays où les avocats sont traités malheureusement aussi mal que les défenseurs des droits de l’homme ou les journalistes. Sur ce point, l’idée d’une plateforme d’alerte au sein du Conseil de l’Europe pour les avocats et les défenseurs des droits, similaire à celle existant pour les journalistes, me paraît une excellente initiative.

La grande question est : est-ce que des États membres qui ne respectent déjà pas les règles élémentaires, les valeurs basiques de notre organisation en matière de droits de l’homme ou d’État de droit accepteront, si la Convention voit le jour, de l’appliquer ? Madame la Rapporteure, vous citez des exemples, dans votre rapport, de pays où le harcèlement des avocats est particulièrement important. Ce sont aussi des pays qui ne respectent pas les arrêts de la CEDH et dont nous parlons régulièrement dans cet hémicycle pour dénoncer les attaques contre les défenseurs des droits de l’homme.

La situation des avocats est emblématique de la crise que nous vivons en Europe. Chacun de nous s’est engagé, en adhérant à cette organisation, à en respecter ses valeurs. Aujourd’hui, force est de constater que de plus en plus de membres semblent avoir oublié, à la veille des 70 ans de notre Conseil de l’Europe, que faire partie de la famille européenne donne certes des droits, mais exige des devoirs, au premier rang desquels : l’application des droits de l’homme !

Face à l’immensité de la tâche, nous pourrions baisser les bras et nous dire que cette Convention sera vaine, puisqu’inapplicable. Mais à ces mauvais élèves, aux extrémistes de tous bords, aux ennemis de la démocratie, je dis : oui, nous voterons cette proposition de recommandation, pour construire ensemble un instrument juridique plus contraignant pour défendre les avocats, artisans, comme nous parlementaires, d’une démocratie réelle ! Adressons un message fort à tous ceux qui croient que l’APCE est faible, que le Conseil de l’Europe ne sert à rien ! Montrons-leur que la défense des droits de l’homme, la défense de l’État de droit et de la démocratie sont encore un combat, 70 ans après, mais un combat que nous mènerons et que nous gagnerons !

Commission des Finances le 17 janvier, question à M. Carlos GHOSN, PDG du groupe Renault

Voeux 2018

A l’aube de cette nouvelle année je vous présente à toutes et tous, ainsi qu’à vos proches, mes plus sincères vœux de bonheur et de santé. Que 2018 vous permette de vous réaliser pleinement dans votre vie personnelle, professionnelle, en famille.
Ce haut Jura c’est notre patrimoine collectif avec ses forces, ses richesses, sa diversité, ses paysages, ses entreprises et son tissu associatif varié.
En 2018 faisons œuvre collective pour que les services publics de ce territoire soient maintenus et adaptés à notre ruralité. Vous pouvez compter sur ma détermination.

Présentation d'une motion de rejet du projet de loi de finances rectificatif pour 2017

Intervention dans l'émission "la séance continue"

J’ai été invitée hier par LCP à participer à l’émission « la séance continue » pour réagir aux thèmes abordés lors de la séance des questions d’actualité. Je suis notamment revenue sur les récentes élections en Corse et la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Courrier à la ministre des solidarités et de la santé concernant le Levothyrox

J’ai souhaité m’associer à la démarche de mon collègue Julien AUBERT, Député du Vaucluse, en cosignant le courrier qu’il a adressé à Madame Agnès BUZYN, ministre des solidarités et de la santé, afin de lui demander d’apporter des réponses aux questions des utilisateurs du Levothyrox.

Plus d'articles...