Edito

Voeux 2018

A l’aube de cette nouvelle année je vous présente à toutes et tous, ainsi qu’à vos proches, mes plus sincères vœux de bonheur et de santé. Que 2018 vous permette de vous réaliser pleinement dans votre vie personnelle, professionnelle, en famille.
Ce haut Jura c’est notre patrimoine collectif avec ses forces, ses richesses, sa diversité, ses paysages, ses entreprises et son tissu associatif varié.
En 2018 faisons œuvre collective pour que les services publics de ce territoire soient maintenus et adaptés à notre ruralité. Vous pouvez compter sur ma détermination.

Réponse aux articles de presse concernant Japan Tobacco International

Dernièrement, la presse c’est fait écho des présents offerts aux parlementaires par le cigarettier Japan Tobacco International. 
Depuis une décision du Bureau de l’Assemblée Nationale du 6 avril 2011, les députés sont soumis à une obligation de déclaration des présents d’une valeur supérieure à 150€ susceptibles de créer une situation de conflit d’intérêt.
La loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 impose un principe de transparence des relations d’influence de l’industrie du tabac.
La déclaration de Japan Tobacco International me concernant mentionne trois prestations d’un montant total de 379 euros (48 €, 165€, 166€).
Les deux invitations soumises à éventuelle déclaration concernent des projections de film en avant-première. Je tiens à préciser que je n’en ai honoré qu’une sur les deux. J’ai assisté à la diffusion de Snowden, film qui fait l’apologie des lanceurs d’alerte et qui n’a donc aucun lien direct avec l’industrie du tabac.
De plus, compte tenu du prix d’une place de cinéma qui s’élève à 15 € environ je n’ai jamais pensé que la valeur de chaque évènement pouvait être supérieure à 150€.
En toute méconnaissance du coût de ces prestations, je n’ai, à l’époque, pas fait de déclaration auprès du déontologue de l’Assemblée Nationale.  Par contre, ce jour, je fais une déclaration avec effet rétroactif pour la projection du film de Snowden.
Dorénavant, si je suis invitée à assister à une projection de film, je prendrais le soin de demander au préalable son montant afin de m’acquitter de mes obligations déclaratives si tel était le cas.

Fermeture des bureaux

En raison des congés d’été, les permanences parlementaires en circonscription et le bureau de l’Assemblée Nationale seront fermés.

Le bureau parlementaire de Saint-Claude fermera à compter du samedi 29 juillet à 12H00. Il ouvrira le jeudi 17 août à 9H30.

Le bureau parlementaire de Champagnole fermera à compter du samedi 29 juillet à 12H00. Il ouvrira le lundi 21 août à 14H00.

Le bureau de l’Assemblée Nationale fermera à compter du vendredi 11 août à 18H00. Il ouvrira le lundi 28 août à 9H00.

Je vous souhaite un bel été, et d’agréables vacances.

UN GRAND MERCI !

Le contexte national n’était pas porteur pour notre campagne électorale, nous étions face à une vague souvent irrationnelle et inédite. Avec Yvan, mon suppléant, nous avons mis toute notre énergie et notre détermination dans cette campagne, et aussi beaucoup d’enthousiasme.
Nous tenons à adresser nos remerciements sincères et émus à toutes celles et tous ceux qui ont décidé de nous renouveler leur confiance.
Ce résultat est le fruit de ma proximité et de mon engagement pour les habitants de mon territoire du Haut-Jura.
Mais cette victoire est également une victoire collective, et je souhaite renouveler mes chaleureux remerciements à toutes les équipes qui se sont mobilisées autour d’Yvan AUGER, mon suppléant, et moi-même. Colleurs d’affiches, distributeurs de tracts, sans votre aide, rien n’aurait été possible. Vous avez su aussi convaincre les abstentionnistes de m’accorder leur confiance.
Je saurai m’en montrer digne, et reste plus que jamais déterminée à faire entendre la voix de la ruralité à l’Assemblée Nationale, une voix libre…….

Vote sur l'Accord Européen relatif à la Grèce

Oui,  pour le maintien de la Grèce dans l’Euro et dans l’Europe.


Non, à la crédibilité de ce plan qui pour moi s’apparente plus à un gain de temps pour le gouvernement grec. Alors qu’Alexis Tsipras ne croit pas lui-même à ce même plan, je doute sérieusement de sa mise en œuvre.


Pour ces raisons, je me suis abstenue lors du vote sur l’accord européen, ce n’est pas ma pratique habituelle mais je ne pouvais pas adhérer à ce semblant de démocratie qui de plus impose à un autre pays des règles que la France est dans l’incapacité de s’appliquer à elle-même.

Plus d'articles...