Intervention lors des questions d'actualité le 13 octobre 2020

J’ai interpellé le gouvernement sur le durcissement sans précédent du malus écologique sur l’automobile prévu dans le projet de loi de finances pour 2021. Cette augmentation va rendre inabordable l’achat de nombreux modèles populaires comme la Peugeot 3008 ou la Dacia Sandero. De plus les conséquences sur cette filière et sur l’emploi vont durement affecter le Haut-Jura. Notre usage de la voiture est conditionné par notre lieu d’habitation et l’offre de transport public souvent inexistant dans les territoires, et plus particulièrement en montagne. Ce sont donc une nouvelle fois les territoires ruraux et les familles les plus modestes qui vont être les premiers impactés par cette décision.